Rechercher

La rémunération des pauses n'est pas soluble dans le smic

Paru le 29/03/2011 dans Entreprise & Carrières
Références : ECA n°1042, du 29 mars au 4 avril 2011, pp.12-14

Plusieurs hypermarchés ont été condamnés au pénal pour avoir utilisé les primes rémunérant les temps de pause de leurs salariés afin d'atteindre le niveau du smic. Un  jugement qui pourrait conduire certaines branches et entreprises à revoir les modalités de leurs accords, sources de risques.

Avocats