Rechercher

Bilan provisoire mitigé pour la « flexisécurité » à la francaise

Paru le 12/12/2013 dans LE MONDE ECO & ENTREPRISE

Renforcer le dialogue social, éviter les contentieux au vu du déroulement des plus récents plans sociaux dans les entreprises, la loi sur la sécurisation de l'emploi (LSE) du gouvernement n'atteint pas toujours ses objectifs principaux. Entree en application le 1er juillet, la loi prévoit une nouvelle procedure nécessitant un accord et/ou une homologation de l'administration (en l'occurrence, la direction regionale du travail, la Direccte) pour mettre en oeuvre un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) Et un dispositif permettant, par le biais d un accord majoritaire limité a deux ans, de sauvegarder des emplois en echange de concessions des salariés.

Avocats